Pas de matériel de votation en facile à lire

25.02.2019 / NEWS

INSOS Suisse, CURAVIVA Suisse et VAHS Suisse regrettent la position défensive du Conseil fédéral. Il est indéniable que le Conseil fédéral prend les mesures nécessaires pour sensibiliser l’administration publique aux questions linguistiques et pour faciliter la compréhension du matériel de vote. Il est donc d’autant plus incompréhensible qu’il ne relève pas le défi du facile à lire pour les explications relatives aux objets en votation. Il manque ainsi l’opportunité de jouer un rôle de pionnier en traduisant des contenus complexes dans une forme simple et accessible.

Le soutien du Conseil fédéral est nécessaire

En outre, le Conseil fédéral est d’avis que les organisations privées disposent d’une plus large marge de manœuvre que les pouvoirs publics pour présenter des informations concernant les votations ou des actualités politiques à des groupes cibles particuliers. Il a d’ailleurs déjà soutenu de tels projets. Les trois associations estiment que le Conseil fédéral pourrait coordonner et soutenir financièrement un nouveau projet qui s’inscrirait dans le sens de l’article 29 de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Cet article enjoint les États à faire en sorte que les personnes en situation de handicap puissent effectivement et pleinement participer à la vie politique et à la vie publique sur la base de l’égalité avec les autres.

Les membres de la Commission Inclusion avaient soumis une requête

La demande de disposer du matériel de votation en facile à lire n’est pas nouvelle: le 1er juin 2018, dix membres de la Commission Inclusion émanant du groupe de travail national CDPH d’INSOS Suisse, de CURAVIVA Suisse et de VAHS Suisse, avaient été entendus par la Chancellerie fédérale. Leur requête: disposer dès 2020 de tous les textes explicatifs en facile à lire. La Commission Inclusion réunit quarante auto-représentantes et auto-représentants. Elle est une composante importante du Plan d’action national des trois associations pour la mise en œuvre de la CDPH.