Deuxième année de formation professionnelle en danger

07.03.2019 / NEWS

Le Conseil national a donné au Conseil fédéral la possibilité de redéfinir la durée de la formation professionnelle des jeunes avec difficultés d’apprentissage. Et cela avec 92 voix contre 91. Nous sommes déçus de cette décision. Nous allons maintenant tout faire pour que le Conseil des Etats corrige cette décision dans le cadre de son débat LAI.

Hier matin, peu avant le débat sur la loi AI au Conseil national, 10 jeunes ont se trouvaient devant le Parlement fédéral Ils ont distribué des flyers aux conseillers nationaux de passage. "Un avenir professionnel - pour moi aussi", tel était le titre des flyers.
Avec ce geste, les jeunes leur ont demandé de penser à eux au moment des débats de voter en faveur de la formation professionnelle. INSOS Suisse et Insieme Suisse les ont soutenus dans leur action.

Un non serré

Cela n’a pas suffit... Le Conseil national a suivi le Conseil fédéral de justesse: avec 92 voix pour et 91 voix contre, le Conseil national a donné la possibilité de redéfinir la durée de la formation professionnelle des jeunes avec difficultés d'apprentissage.

Nous regrettons cette décision et mettrons tout en œuvre pour que le Conseil des Etats plaide en faveur d'une formation professionnelle de deux ans dans le cadre de son débat LAI.
Car c’est certain: 1 an de formation est trop court pour les jeunes avec difficultés d'apprentissage. Ce n'est qu'après une formation de deux ans qu'ils ont la possibilité de passer plus tard à une formation AFP et de prendre pied dans le monde du travail.