Coronavirus | La situation est extraordinaire

16.03.2020 / NEWS

Le Conseil fédéral a décrété aujourd'hui la "situation extraordinaire" et a renforcé les mesures. Nous expliquons ce que cela signifie et quelles recommandations de l'OFSP s'appliquent désormais aussi aux institutions sociales.

Ce soir, le Conseil fédéral a entre autres adopté les mesures suivantes:

  • Shutdown | Les restaurants, bars, commerces non essentiels, ainsi que les lieux de loisirs et de divertissement restent fermés jusqu'au 19 avril. Sont exclus, entre autres: les magasins d’alimentation et les établissements de santé.
  • Mobilisation de l’armée | Pour soutenir les cantons, le Conseil fédéral prévoit de mettre jusqu’à 8000 militaires au service du système de santé, de la logistique et de la sécurité jusqu'à fin juin.
  • Restrictions aux frontières | Les contrôles Schengen aux frontières avec l’Allemagne, la France et l’Autriche vont être introduits, à l’image des contrôles pour les voyageurs en provenance d'Italie sont en vigueur depuis vendredi. L'entrée en provenance des quatre principaux pays voisins n'est désormais autorisée qu'aux citoyens suisses, aux personnes ayant une autorisation de séjour en Suisse et aux personnes qui doivent se rendre en Suisse pour des raisons professionnelles.
  • Employé·e·s particulièrement vulnérables | Les personnes à risque (plus de 65 ans et étant déjà malades) doivent désormais rester chez elles, éviter les foules et effectuer leur travail depuis leur domicile. Si cela n'est pas possible, leur employeur doit leur accorder un congé. Ces personnes continueront à recevoir leur salaire.

Lire le communiqué de presse du Conseil fédéral

 

Recommandations OFSP, aussi pour les institutions sociales

Les recommandations de l'OFSP s'adressent désormais aussi aux institutions sociales. Ces recommandations exigent entre autres:

  • Les visites dans les EMS, les hôpitaux et les institutions doivent le plus possible être interdites.
  • Les professionnel·le·s de l’accompagnement qui ont des contacts avec des groupes particulièrement à risque entrent dans le circuit de dépistage du coronavirus. En clair: si ces personnes présentent des symptômes, elles doivent être testées au coronavirus, comme le sont les professionnel·le·s de la santé. 
  • Les professionnel·le·s de l’accompagnement peuvent aussi utiliser la ligne d’info de l'OFSP destinée aux professionnel·le·s de la santé. Numéro: 058 462 21 00. Ouverte tous les jours de 8h00 à 18h00.

 

Notre dossier internet sur le coronavirus

Consultez notre page internet sur le coronavirus. Vous y trouvez:

  • Les informations de l’OFSP, régulièrement actualisées
  • Les documents et les liens importants sur le coronavirus
  • Notre FAQ coronavirus répond aux questions les plus fréquentes que peuvent se poser les institutions pour personnes en situation de handicap.

 

Voir notre dossier coronavirus